Articles

Les immigrés en France dans les livres d’histoire…enfin!

à lire dans le livre Histoire Géographie de 1re ES- L dans Cours 2  » Une société transformée » ( Editions Magnard 2015), le chapitre 3  » L’immigration, force de travail indispensable » , un extrait d’un article que j’ai écrit pour une revue interne de Renault (« Les Pionniers de Billancourt ») img_20161008_0001img_20161008_0002
img_20161008_0004

Partager cet article sur vos réseaux...

Intervention de Jean-Pierre Doly accompagné de David Camara au Collège et IES St Jean à Sannois (95)

logo-apprentis-auteuilApprentis d’Auteuil : « fais du sport, mais passes ton bac d’abord !…. et/ou apprends un métier !… »

Intervention de Jean-Pierre Doly accompagné de David Camara au Collège et IES St Jean à Sannois (95)*  

1ère partie : Les jeunes footballeurs           app auteuil sannois 4   

  • 90 000 licenciés dans une tranche d’âge
  • 600 à 700 en Centres de Formation entre 15 et 19 ans dont 250 à 300 signent un contrat d’aspirant stagiaire (réussite 1 sur 3), les autres ont un contrat de formation sans salaire (réussite 1 sur 20)
  • Avant = 13/14 ans : pensionnat, parents, famille, copains, etc…
  • Sur 5 tranches d’âge (de 15 à 19 ans) il y a 1800 joueurs
  • 80 arrivent à être pros, 1 à 4 deviennent internationaux
  • Sur environ 1000 pros, 10% arrêtent leur carrière chaque année et 10 à 15 l’arrêtent avant pour blessures graves
  • Sur les 80 pros, 20 ont le bac, 9 un BEP, 10 un CAP, 2 un diplôme de foot et… 40 n’ont rien!

 

Qui sont les sportifs de très haut niveau ?app auteuil sannois 2
  • Des porteurs de savoir-faire particuliers: qui ne sont  pas dans les cv, pas nécessairement dans le parcours avant 18- 20 ans, c’est une promesse de performance et de valeur ajoutée
  • Ils sont adaptables aux situations complexes, ils ont  une intelligence des situations et ont un leadership naturel
Partager cet article sur vos réseaux...

Le management interculturel : une interview de Jean-Pierre Doly

Vous intervenez dans les entreprises, certaines écoles et dans le sport sur le thème du management interculturel : Pourquoi ? D’où vient l’intérêt que vous portez au mixage des cultures ?

Mon expérience de plus de 30 ans dans des fonctions, métiers, sociétés et pays différents m’autorise à essayer d’en dégager non pas des certitudes mais quelques convictions ; non pas des recettes mais quelques grilles de lecture pour celles et ceux qui pourraient être confrontés à des choix, des difficultés, des changements en particulier à l’occasion des nombreuses fusions acquisitions ou prises de participation jalonnant la vie de leurs entreprises ou encore pour des entraîneurs de football décidant de tenter l’aventure  par choix ou comme alternative au chômage en France.

Né il y a plus de 50 ans d’une famille d’immigrés italiens par ma mère, j’ai beaucoup voyagé lorsque j’étais étudiant en Europe, Afrique, Asie et Amérique Latine. Ensuite l’interruption d’études pour devenir Professeur d’EPS pour raisons médicales m’a entraîné vers la psychologie et la sociologie.

Mais c’est réellement lors de mon premier job chez Renault que j’ai vraiment commencé à travailler sur le management interculturel.

Partager cet article sur vos réseaux...
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: